Réponse à Marea Granate

À Fréjus le 7 septembre, Marine Le Pen a évoqué la situation dramatique des jeunes Grecs, Espagnols ou Portugais contraints de partir de leur pays pour trouver du travail. En Irlande, comme le révélait l’Expansion, « l’organisme d’assurance-chômage irlandais incite les jeunes à chercher un job hors du pays »1. Dans les colonne du Nouvel observateur, constatant le chômage record des jeunes dans l’Union européenne, Marion Cochard, économiste à l’OFCE, évoquait le « risque d’une génération perdue »2. De fait, la fracture se creuse entre une « Europe du Sud » (Italie, Portugal, Grèce…) en voie d’appauvrissement, corsetée par l’euro et l’austérité, et une Europe du Nord, particulièrement l’Allemagne, qui « aspire » la jeunesse européenne diplômée. À Fréjus, Marine Le Pen a tenu à exprimer sa solidarité pour cette jeunesse déboussolée.

Pourquoi la Jeunesse européenne doit se rendre aux urnes le 25 mai

Le 25 mai prochain auront lieux les élections européennes. Tout autant que le scrutin législatif ou présidentiel, celui-ci est essentiel pour l’avenir de notre pays puisqu’il s’agit d’élire celles et ceux qui porteront la voix du peuple français au Parlement européen à Strasbourg et à Bruxelles. Ce chiffre est très souvent ignoré, mais de l’aveu […]

Jeunesse et environnement : pour un couple durable

Autour de la question de l’environnement, que de récupérations politiques, que d’erreurs, que de mensonges. A croire que les trois vont définitivement bien ensemble. Nul besoin de plonger dans les abîmes d’Europe-Ecologie les Verts et les concepts pré-pubères qui en émanent, enveloppés d’idéalisme bourgeois. Moins encore dans les tréfonds des projets de « Silicon Valley vertes », si tant est qu’un tel anglicisme mette en avant tout le potentiel des chercheurs français. L’évolution de l’intérêt politique et médiatique ces dernières années pour les problèmes liés à nos modes de vie, notre consommation, nous dirige indéniablement vers une pente dangereuse.

Chômage des jeunes, le fléau décrypté

Le taux de chômage des 15-25 ans est sans conteste l’un des plus grands maux qui touche les jeunes actifs. Tous les pays ne sont cependant pas concernés. Certains connaissent un chômage des jeunes structurellement élevé, et d’autres plus faible. La démographie joue là un rôle essentiel, cela va de soi. En effet, on retrouve des pays comme l’Allemagne ou le Japon, à la population vieillissante, parmi les pays souffrant le moins de ce mal (inférieur à 10%).
En revanche, la France doit « absorber » sur le marché de l’emploi 150 000 nouveaux arrivants (net, c’est-à-dire 800 000 jeunes contre 650 000 séniors qui partent en retraite) chaque année.