Réforme du doctorat pour nous, c’est non

Le collectif Marianne demande le retrait de ce texte car il en va de l’avenir des professeurs et de leurs étudiants et, plus largement, de la recherche et de l’Université française.

Baisse du budget de la Recherche : le mépris du gouvernement

Jeudi 9 juillet, le journaliste Sylvain Huet révèle sur son blog {SCIENCES²}, associé à Libération, que le budget de la Recherche a été inférieur en 2014 à la dotation que le Parlement avait initialement votée, en témoigne un rapport du Sénat tout ce qu’il y a de plus officiel. En tout, c’est plus d’un milliard d’euros qui a disparu.

Couac inacceptable à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès

L’université Toulouse 2 Jean Jaurès subit une nouvelle fois les problèmes de l’administration. Après de longs blocus venant de zadistes et autres mouvements d’extrême gauche perturbant les étudiants voulant travailler, et ce, sans que l’administration n’intervienne réellement, celle-ci a encore une fois prouvé son incapacité le 21 mai dernier.

Le plan comm’ de Vallaud-Belkacem pour gérer la pénurie de ministre

Depuis mars et la démission de Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem prend l’intérim du ministère et communique, pour rassurer près de deux millions de personnes, étudiants et personnel éducatif, qui demeurent sans ministre ni secrétaire d’Etat de tutelle et s’inquiètent de cette situation. À juste titre, puisque les budgets 2015 alloués au ministère de l’Enseignement Supérieur et Recherche ne sont toujours pas connus, malgré une baisse des dotations de l’Etat de 110 millions d’euros déjà décidée pour cette année et « 1,6 milliard d’euros d’économies d’ici 2017 » (annonce de G. Fioraso le 04/06/2014), sur un budget total de 25,9 milliards d’euros.

La désastreuse ponction de 24 millions d’euros sur l’Université d’Artois

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche a annoncé ce vendredi 24 avril, la ponction de 100 millions d’euros sur les fonds de roulement (= excédents) d’une cinquantaine d’universités et d’écoles d’ingénieurs, en particulier 24 millions d’euros sur l’Université d’Artois. Si cette décision fait prendre conscience de la gestion vertueuse de l’université du bassin minier, lui faire les poches est en revanche mortifère pour son avenir.

Communiqué sur le départ imminent de Geneviève Fioraso du gouvernement

L’annonce, ce matin, de la démission de la secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche Mme Fioraso, était attendue depuis longtemps.

Mme Fioraso, pendant presque 3 années ministre puis secrétaire d’Etat, ne laissera pas une grande trace dans le monde universitaire.

Campagne nationale sur la laïcité dans l’enseignement supérieur

Il y a 109 ans, le 9 décembre 1905, était promulguée la loi de séparation des Églises et de l’Etat, fondation de la conception proprement française de la laïcité. L’article 1er dispose que « la République assure la liberté de conscience » et qu’ « elle garantit le libre exercice des cultes », mais l’article 2 précise en contrepartie que « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

La reconduction de Mme Fioraso, une insulte et une provocation

La reconduction de Mme Fioraso est une énième provocation de l’exécutif à l’égard de l’université et des étudiants. Alors que celle-ci fait presque l’unanimité contre elle dans le monde universitaire, MM. Hollande et Valls ont le culot de renouveler Mme Fioraso dans ses fonctions de secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche.