Réforme du doctorat pour nous, c’est non

Le collectif Marianne demande le retrait de ce texte car il en va de l’avenir des professeurs et de leurs étudiants et, plus largement, de la recherche et de l’Université française.

« Pseudo-ministre » mais vraie médiocre : Najat Vallaud-Balkacem attaque encore les bourses au mérite

Par un arrêté paru au Journal officiel le jeudi 28 mai, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Balkacem a décidé de fixer le montant des bourses au mérite à 900€ par an, contre 1800€ auparavant. Cette bourse qui vise à récompenser les étudiants ayant obtenu une mention « Très bien » au baccalauréat est tant une récompense du travail déjà accompli qu’un encouragement donné aux meilleurs à poursuivre leurs efforts.

Réponse à l’UEC de Strasbourg : Le droit de parole n’est pas sélectif

Dans un communiqué publié récemment sur son site, l’Union des Étudiants Communistes de Strasbourg « dénonçait » activement la participation de Bruno Gollnisch à une conférence-débat organisée dans le cadre d’un colloque européen, mis en place par une association de l’Institut d’Études Politiques.

Élections étudiantes : comment comprendre l’abstention ?

Chaque année, les étudiants sont appelés aux urnes pour élire leurs « représentants » au sein des conseils centraux, ou des conseils d’administration ou encore du CNOUS (Centre national des oeuvres universitaires et scolaires). Pourtant qu’importe l’année, l’établissement scolaire ou l’actualité, le grand vainqueur de chacune de ces élections reste le même : l’abstention.

Les étudiants suisses privés d’ERASMUS+, la contre-attaque européenne

À la suite du référendum du mois de février 2014 et la décision du peuple Suisse de limiter l’immigration de masse par l’instauration de quotas, la Commission européenne a choisi en représailles de priver les étudiants suisses du dispositif d’échanges universitaires ERASMUS+ à la rentrée académique prochaine. En 2011 ce programme européen avait permis l’inscription de 2 612 étudiants suisses dans une université de l’Union européenne (dont la Suisse n’est pas membre). Dans le cas inverse, on recensait 2 673 étudiants européens inscrits au sein du système d’enseignement supérieur suisse, dont on rappelle que quatre des universités figurent dans le top 100 du classement mondial (Classement de Shangaï, 2013).