Couac inacceptable à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès

L’université Toulouse 2 Jean Jaurès subit une nouvelle fois les problèmes de l’administration. Après de longs blocus venant de zadistes et autres mouvements d’extrême gauche perturbant les étudiants voulant travailler, et ce, sans que l’administration n’intervienne réellement, celle-ci a encore une fois prouvé son incapacité le 21 mai dernier.

Toulouse : non aux blocages !

Après quelques années d’accalmie, l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès (Mirail) est en passe d’être de nouveau submergée par les groupuscules et les syndicats gauchistes, dont l’unique préoccupation est de dégrader les conditions d’études des étudiants en cherchant à imposer leurs vues politiques.