Logement étudiant : l’inertie coupable du gouvernement met les étudiants en difficulté

Le Monde a récemment publié un article alarmant sur la situation du logement étudiant. En 2013, le gouvernement s’était fixé un modeste objectif de construction de 42.445 logements sur quatre ans. Modeste, car en matière de logement étudiant, la situation s’est considérablement dégradée ces dernières années : ainsi en 1960, 35 % des étudiants étaient logés dans les cités universitaires ; tandis qu’en février 2015, la Cour des comptes publiait un rapport dans lequel elle soulignait que « seuls 11 % des étudiants logent en résidence universitaire, qu’elle soit publique ou privée ». Pourtant, ce modeste objectif, il semble que le gouvernement soit très loin de réussir à l’atteindre.