Marianne à Bordeaux !

Lancement du Collectif Marianne à Bordeaux.
Daniel Auguste, Président du Collectif Marianne officialisait ce matin la nomination d’Alexandre Ledoux en qualité de coordinateur régional.

Dans le cadre de nos sessions de formation « En avant pour les municipales! », nous avons évoqué quelques uns des nombreux travers des anciens gouvernements qui ont mis l’école à genou, la vision de Macron qui pense que « vivre avec 1000€ par mois quand on est étudiant, c’est difficile » avant de présenter les propositions efficaces et lucides de Marine Le Pen.

En 2014 Benoit Hamon décidait de supprimer la bourse au mérite avant que Najat Vallaud Belkcacem ne la rétablisse…que de moitié… Le Front National, lui, croit en la valeur de la méritocratie et propose de revaloriser ces bourses.

En 2004, François Fillon, signait la loi relative à l’interdiction de signes ostensiblement religieux à l’école et au lycée. Le Front National veut étendre cette loi à l’université.

Alors que Jean-Michel Blanquer reconnaît timidement que dans le cadre d’une sortie scolaire, il est « anormal » que des mamans soient voilées, il se cache derrière le droit pour se soumettre aux revendications religieuses.
Marine aura le courage de modifier le droit et imposera la laïcité aussi aux accompagnants.

Alors que François Fillon autorisait que les élèves musulmans, soumis à l’examen de rattrapage au baccalauréat, puissent passer leur oral un autre jour si le jour initial de rattrapage coïncidait avec un jour de fête religieuse, le Front National appliquera l’égalité réelle entre tous les candidats au baccalauréat.

Le Front National déplore la complaisance des présidents d’universités avec l’islam radical, qui au delà de sortir de leur devoir de réserve en appelant à faire « barrage au Front National », permettent à des orateurs du CCIF, proche de l’islam radical, de tenir des conférences dans leur établissement (l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) alors qu’ils refusent la venue d’une députée de la nation (Marion à sciences Po Bordeaux)

Alors que Macron baisse les APL de 5€ pour réaliser de fausses économies sur le dos des plus faibles, Marine les revalorisera de 25% pour les étudiants jusqu’à 27 ans.
Et en parallèle, pour faire face à la pénurie de logement, elle lancera un grand plan de construction de logements.
La priorité nationale doit s’appliquer dans l’attribution de logements étudiants.

Le Français doit être LA langue des universités françaises. N’en déplaise à Madame Fioraso dont la loi de 2013 consistait à introduire des cours en anglais au détriment du Français.

La sélection « au hasard » doit être supprimée pour laisser place à la méritocratie.
Le numerus clausus doit être relevé.
Le nivellement par le bas doit être interrompu, le baccalauréat doit retrouver sa valeur!
Les filières manuelles, techniques et professionnelles doivent être revalorisées.

Stop à la lubie socialiste de « 80% de bacheliers »!
Stop à la lubie gauchisante de l’écriture inclusive!

Laïcité, méritocratie, apprentissage des fondamentaux, soutien financier et logistique aux étudiants sont les clefs pour le rayonnement des étudiants français.

Texte d’Edwige DIAZ, Ambassadrice de la refondation du Front National.