Lancement de la Section Territoriale Corse

Lancement de la Section Marianne Corse

Le dimanche 2 avril le Collectif Marianne a posé ses valises en Corse !

L’enseignement supérieur et sa jeunesse étudiante ont toujours été largement représenté dans les révoltes populaires, agissant ainsi comme « miroir » de la société. La Corse n’y fait pas exception ! A l’université de Pascal Paoli le syndicalisme étudiant est présent, structuré et organisé autour de nombreuses revendications :  culture, identité, justice et spéculation foncière sont des thèmes majeurs.

Ces thèmes questionnent l’ensemble des étudiants, mais aussi l’ensemble de la société insulaire. Leur analyse uniquement politique ne permet pas l’unité et la cohésion nécessaires à des solutions partagées.

On constate, malheureusement, que des problèmes liés directement à la vie estudiantine appariassent peu ou pas comme les véritables priorités : qualité du logement, bourses, accessibilité, qualité de l’enseignement, etc… .
Les organisations étudiantes en parlent, mais y mettent-elles autant d’énergie qu’il faudrait ? On constate pourtant qu’elles savent se mobiliser et font preuve d’une remarquable dynamisme quand elles ont décidé de mettre en avant certaines questions.
Il est donc temps que s’instaure une écoute et un échange mutuel afin de pouvoir aboutir à des solutions viables facilitant un apprentissage de qualité.
Les revendications étudiantes Cortenaises ont toute leur légitimité. Notre objectif est de modéliser des propositions en phase avec la réalité concernant les étudiants Corses.

Le Collectif Marianne s’inscrit dans cette démarche en Corse en privilégiant une démarche de citoyenneté auprès de l’ensemble des institutions de la République et de leurs représentants locaux, dans un dialogue constructif mais déterminé.