Daniel Auguste, candidat au Comité Central du Front National !

Profession de foi de Daniel Auguste, Président du Collectif Marianne.

Né loin de la terre de Clovis & Césaire, fils de pied-noir italien de Tunis, fils de cette France qui nous a ouvert ses bras, j’ai la France chevillée au cœur.

Le patriotisme n’est pas un vain mot, c’est la raison même de l’existence d’un peuple.
Le patriotisme n’est pas un nationalisme fou mais l’amour de l’autre au nom de notre communauté de destin.
Le patriotisme n’est pas du passéisme mais la fierté de transmettre.

J’ai toujours été animé par les valeurs de la droite ; une droite sociale qui se refuse à l’assistanat, une droite ferme et juste, une droite moderne car enracinée. De droite certes, mais heureux d’appartenir à un parti qui est intensément Français avant d’être de droite ou de gauche. La gauche des partis a abandonné le peuple, la droite des partis la nation, à nous, qui aimons la force des équilibres, de tout reconstruire.

Mariniste convaincu je souhaite, au côté de notre Présidente, œuvrer à la refondation de notre parti. Lors du Tour de France, que j’ai effectué avec le Collectif que j’ai l’honneur de présider, j’ai rencontré des hommes et femmes qui œuvrent humblement à la progression de nos idées. Ils me remplissent de fierté et c’est pour eux que nous avons le devoir de réussir notre refondation.

Ma candidature au Comité Central est donc celle d’un militant qui croit en notre combat, qui croit que rien n’est perdu car il n’est pas de citadelle imprenable pour celui qui a l’amour de la France au cœur.